Mlle Olympe, cette petite fille si surprenante

Bon, désolé d’avance si je dis une connerie car, en vrai, je n’y connais rien en jardinage …

Cependant, pour moi, dans mon esprit, les plantes poussent de façon régulière, de façon progressive et harmonieuse sous condition qu’on les arrose, qu’on leur donne de la lumière et qu’on les aime. Et bien, moi j’avais dans l’idée que les enfants c’étaient pareils. Qu’avec un cadre de vie sain, des règles éducatives cohérentes et beaucoup d’amour, ils évoluaient PETIT A PETIT.

Et puis, Mlle Olympe est née. Et elle m’a prouvé qu’un enfant n’a rien d’une plante :  un enfant ne suit aucune règle en ce qui concerne les avancées !!!

Je m’explique :

 

Vers 15 mois, tout le monde nous questionnait sur l’acquisition de la marche de notre chère Mlle Olympe. Elle se déplaçait à quatre pattes, elle se mettait debout le long d’appui mais ne nous sollicitait jamais pour marcher avec une aide. Des personnes de notre entourage s’inquiétaient  : « elle ne marche pas ? » « Même en tenant vos mains ? » Ces réflexions nous ont ébranlés avec mon homme, son père. On s’est demandé si nous faisions bien de ne pas la stimuler. Toutefois, nous nous voyons mal caler notre petite fille contre un mur et lui demander de venir nous rejoindre quelques pas plus loin. Et si elle tombait et prenait peur ? Et si … Et si … Alors nous avons pris le parti de continuer à la respecter. De respecter  son développement. Et puis un jour, elle est partie. D’elle même. Sans que nous nous y attendions. Elle n’a pas fait 3-4 pas, NON ! Elle a marché 4 mètres ! Soit la distance entre notre canapé -point de départ pour l’aider à se mettre debout- à l’îlot de la cuisine où son père et moi épluchions nos pommes de terre pour le repas du midi. On est resté bouche bée. Encore aujourd’hui, j’avoue que je reste ébahie. D’ailleurs cette anecdote étonne encore à ce jour ma tante qui la veille nous avait dit : et bien ! elle n’est pas prête de marcher !!

Je conserve en moi ce sentiment de fierté et d’admiration.

 

Mlle Olympe est donc une petite fille qui « pousse » d’un coup. Sans crier gare. Sans qu’on s’y attende. Sans préambule. Sans filet.

C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passée cette semaine. Par deux fois.

 

A 3 mois de vie, nous avons découvert que Mlle Olympe avait une luxation de la hanche. Une anomalie congénitale qui a nécessité la pose d’un « harnais » pendant 15 semaines. Depuis, elle garde une fragilité à ce niveau : elle est hyperlaxe et tombe souvent. Très souvent. Le chirurgien orthopédique qui la suit tous les ans nous a toujours rassurée mais nous faisons toujours attention. Nous l’avons inscrite à l’éveil corporel en signifiant au prof de faire attention à elle, de lui accorder un regard particulier. Tu vois nos angoisses de parents hypers protecteurs ?

Pour info, si tu ne le sais pas, nous sommes une famille ‘vélo’. Dès les beaux jours nous sortons les vélos – et la carrioles pour les enfants- et partons des demi journées entières. On y prend tous du plaisir. C’est NOTRE activité de famille. Depuis l’an dernier Mlle Olympe nous harcèle pour faire du vélo « toute seule ». Alors, pour les très courts trajets, elle fait du vélo avec ces roulettes. Cette semaine, elle exige qu’on lui retire ces fameux appuis parce que tu comprends ‘Miss Néphélie n’en a pas sur sa draisienne ELLE ».  Incrédules, nous avons obtempéré….. et elle est partie. Elle n’a pas fait quelques mètres fébrilement et vacillant NON, elle a fait cinq fois le tour de piste du stade de la ville. Le lendemain, nous avons fait une ballade de 7 km !.

Je reste fière et admirative.

 

 

Depuis des mois, la maîtresse s’inquiète car Mlle Olympe est lente dans son travail. Elle comprend les règles, elle effectue correctement les exercices, elle est concentrée MAIS effectue son travail sur 3 temps d’atelier au lieu d’un seul comme il lui est demandé.  Malgré le minuteur, les récompenses motivantes .. rien n’y fait, elle reste lente. Au point que ma fille et moi avons été convoqué par le médecin scolaire pour ce « problème ». Au final, aucun souci n’a été détecté. De cet entretien de 45 minutes (donc plus que complet), il en ressort  que ma fille est rêveuse avec un monde intérieur très riche. Cela ne nous étonne pas : nous avions effectivement repéré qu’elle est hyper réceptive aux arts (peinture, musique). Mais le problème persiste : quand il s’agissait de s’atteler à des travaux rigides, scolaire, son esprit s’évade ce qui soucis le corps enseignant. Et il faut bien avouer que les alertes de la maîtresse ont des effets sur nous, ses parents. Bien que l’on soit persuadé que notre fille n’a aucun soucis de développement, bien que l’on ait toujours respecté « son temps », son rythme, nous nous posions des questions : et si on avait tort de ne pas la pousser plus ? l’obliger à aller plus vite dans les tâches du quotidien (il faut avouer que 20 minutes pour mettre une petite culotte c’est long ^^ ) …. Mais au final, nous avons choisi de rester sur notre ligne d’éducation : respecter notre enfant dans ce qu’elle est. Et nous avons eu raison.

Depuis 15 jours notre Mlle Olympe, 5 ans 1/2, scolarisée en grande section LIT tous les mots dont les lettres « chantent ». C’est elle qui nous a demandé de lui écrire sur le tableau des mots dont les lettres se lisent toutes. Il nous a fallu comprendre ce qu’elle voulait dire. Il nous a fallu trouver ces fameux mots.

PIRATE

PATATE

NUAGE

NARINE

BANANE

ANANAS

PATATE

EPEE

TORTUE

ARBRE

….

Dès les premiers mots qu’on lui a proposé, elle a déchiffré et lu. Directement, elle a compris ce qu’elle a lu. A notre surprise. Et surtout, depuis le départ, elle est avide de progresser. Alors tous les soirs je m’installe dans mon lit avec elle avec un livre et je la laisse LIRE les mots dont toutes les lettres chantent. Elle est fière. On est fière… et rassurée. Aujourd’hui, elle s’efforce de lire à son frère (en inventant les mots qu’elle ne déchiffre pas).

De nouveau, je ressens ces sentiments de fierté et d’admiration. .

 

Alors, ainsi, je dédie cet article à toutes les mamans qui s’efforcent de faire confiance à leurs enfants. Je souhaite qu’à travers ces quelques mots, elles soient confortées dans leur idée.

Egalement, je me dédie cet article pour les jours où les remarques des « professionnels », « des biens pensants » m’ébranleront dans ma posture.

 

Nos enfants ne sont pas des plantes. Bien qu’on leur donne de la nourriture, de la lumière et de l’amour, ils n’évoluent pas de façon progressive. Parfois, tout se précipite. Sans qu’on s’y attende.

Et c’est chouette !

 

DSCN7429

 

Claire, la maman de la petite fille qui grandis trop vite

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “Mlle Olympe, cette petite fille si surprenante

  1. Ici nous avons decidé de faire comme vous de le laisser s’éveiller et de le laisser aller a son rythme.
    Bon pour le moment cest l’inverse a 2 mois ils nous faisait dos ventre a 3 ventre dos 4 il buvais ses bib seul a 6 il etait mobile a 7 debout a 9 il marchais avec son chariot de marche et a 11 il cest lancé je vois quil ne dis pas grand chose niveau mots contrairement a certain…je lui parle normalement je lui montre et basta je ne le « force » pas je n’insiste pas chacun son rythme et ta princesse nous prouve que cest tres bien comme ca !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s