« maman, comment on fait les bébés ? »

C’est bon ! Nous y sommes passés et nous y avons survécu ! Sans drame ! Sans panique ! Sans (trop) de gêne ! Comme des chefs quoi ! Bref, nous avons assuré !

 

Mlle Olympe, 5 ans, sait désormais comment on fait les bébés.

 

Comme il était prévisible, ses questions ont débuté pendant ma dernière grossesse, celle de ptit prince né en juin dernier. Au fur et à mesure que mon ventre s’arrondit, elle intègre bien que pour faire un bébé, il faut un papa et une maman. Elle saisit bien que la graine du papa se développe et se mue en bébé dans le ventre de la maman. Jusque là, les livres qu’on lui lit lui suffisent. Mais peu de temps avant l’arrivée de César, ses questions tournent plus autour de « comment le bébé sort du ventre ? ».  C’est légitime comme question. Alors après le sempiternellement « et selon toi ? comment tu vois les choses ? » j’ai bien dû me résoudre à lui répondre car elle n’envisage pas d’autre sortie que celle par le nombril. Elle a été surprise mais satisfaite que je lui réponde sans me défiler (chose que j’ai lâchement tenté de faire 1 à 2 fois, j’avoue).

Pendant plusieurs mois, ces éléments lui ont suffi. Et puis, autour de nous, ces derniers jours, des naissances sont annoncées. Et là, forcément, Mlle Olympe s’est de nouveau questionnée :

Maman ! comment la graine arrive dans le ventre ?  -me dit elle l’air sérieux et pensif- 

Purée ! Je ne m’y attendais pas à celle là : nous sommes en voiture. Dans mon idéal, j’aurais aimé qu’on en parle au calme, tous les 3 avec son père. Mais là, je suis coincée, je ne peux pas fuir, ni changer de sujet. Je sens qu’elle attend une réponse et qu’elle ne lâchera pas le morceau. Je l’entends à son ton déterminé.

Qu’est ce que tu crois toi ? -oui, je tente encore une fois de retourner la question histoire de me protéger car c’est pas simple d’expliquer les choses, trouver les bons mots, ne pas aller au devant de ce qu’elle peut comprendre, ne pas la choquer-

Par le nombril ?

Tiens, le revoilà ce nombril. C’est dingue !!

Ah non ma chérie, ce n’est pas par là que ça se passe.

Par la loulou alors ?

Oui parce que chez nous, on appelle ça une loulou, je ne sais plus comment on en est arrivée là, mais c’est comme ça. Et pour la petite histoire, je prie pour que jamais, oh grand jamais, il n’y ait des lou, loup, louis ou louise dans sa classe.

Voilà, c’est bien ça.

Alors, papa il met la petite graine tout au fond de la loulou avec sa main ?

Ah ah ah je vois bien la scène moi. J’esquisse un sourire mais me voilà bien embêtée. D’elle même, elle ne trouve pas la solution ! Me voilà bien.

Non Mlle Olympe, pas tout à fait. Il ne dépose pas la graine avec sa main.

Avec quoi alors ?

-silence de ma part-

Maman !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Là, je ne vois pas DU TOUT comment papa met la graine dans la loulou.

gloups – re silence – je cherche mes mots et finalement me lance : avec son sexe, son zizi.

Sa réaction me surprend. Elle est spontanée : elle éclate de rire ! Un rire franc, clair. Ma réponse lui semble visiblement très incongrue. Pas inquiétante ni sale, juste bizarre et amusante.

Et papa, quand il fait ça, ça te fait rire ?

C’est à mon tour d’éclater de rire car cette dernière question, je ne m’y attendais absolument pas ! Alors, bien sur, je lui réponds que oui. Car c’est la vérité.

Par la suite, j’explique que c’est ce que l’on appelle faire l’amour et que c’est une chose réservée aux adultes, uniquement aux adultes. Car oui, on a beau rire, il me semble important de faire de la prévention (n’oublie pas : je suis assistante sociale !!).

 

Depuis cet épisode, Mlle Olympe ne revient pas sur le sujet. Ni quand on rencontre les nouveaux nés. Ni quand nous prenons nos douches ensemble. Pourtant je suis au taquet mais elle, elle est passée à autre chose.

 

Bien sur, j’ai raconté ce dialogue à mon homme. Bien sur, on en a rigolé …………. mais pas trop fort quand même car on ne voudrait pas que Mlle Olympe se fasse des films sur ce que signifient nos rires 😉

 

 

 

Et chez toi ? Comment tu t’en es sortie dans cette affaire ?

Et dernière question : tu rigoles toi aussi quand ton homme te mets sa petite graine tout au fond de la loulou ? HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

 

gfdhbq

 

Claire, qui rit désormais beaucoup plus doucement le soir dans son lit avec son homme

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “« maman, comment on fait les bébés ? »

  1. je suis fan de ce billet ^^ pour l’instant je me suis échappée lors des questionnements … il sait que dans ses boulettes ( oui je sais pas pkoi boulettes) y’a des graines, que les bébés sortent par la zezette …. et puis ben le reste je sais pas si il le connait 😀
    d’ailleurs je pensais acheter des livres la dessus …
    bref, j’espère que tu rigoles souvent avec ton mari le soir, parce que faire des bébés, c’est trop bien mouhahaha

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s