Mes « vraies » copines « virtuelles »

Cher lecteur, s’il te plait, ne t’arrête pas à ce simple titre pour me juger et permet moi de t’expliquer.

En préambule, sache que non, je ne suis pas bizarre.

Non, je ne suis pas en quête d’amis.

Non, je ne vis pas sur une autre planète.

Non, je ne suis pas une geek.

Non, je ne m’ennuie pas dans ma ptite vie douillette et

Non, je ne suis pas une fana d’internet.

Je te rassure, il y a 2 ans, j’avais moi aussi des idées toutes faites :

l’amitié par internet c’est artificielle, pas « vraie », c’est réservé aux ados, aux geeks ou à tout ceux qui n’ont pas de ‘vie’. Comme j’étais candide !

Mais laisse moi te parler de mon expérience.

Ma seconde grossesse n’a pas été de tout repos. Des complications (qui me semblent bien anodine maintenant) me tourmentaient l’esprit jour et nuit. Et bien sur, personne ne ME COMPRENAIT !!!!

Ni mon homme (« retourne voir le médecin et arrête d’en parler), ni mes amies (« oh mais t’inquiète, c’est rien ! j’ai une copine d’une copine qui a eu ça « ), ni ma famille (« pourquoi tu ne cours pas aux urgences ? qu’est ce que tu attends ? »), ni ma gynécologue (« on va mettre ça sur le coup des hormones hein Mme »), ni mes collègues (« tu n’as qu’à te mettre en arrêt et puis c’est tout »).

Bref, je me sentais SEULE et INCOMPRISE (et grosse et bête également).

C’est dans ce contexte que je me rapproche du forums « grossesse » d’aufeminin.com.

Et à partir de là, ma vie a changé (j’exagère à peine chez lecteur).

En effet, j’ai découvert que d’autres femmes enceintes en même temps que MOI (!!!!!!) ressentaient les mêmes choses ! Hyper rassurant !

Et même mieux : cette communauté pouvait me conseiller en direct live et ce, de façon totalement adaptée  (le plus souvent hein ! ).

Et voilà, comment je me retrouve à être active sur ce forum.

Je postais mes questions et mes angoisses. Je répondais avec sérieux aux alertes des filles. Je participais aux posts d’humeur du jour et m’intègrait à un groupe bien nommé « nos bébés d’août 2012″.

A mesure des mois -et à mesure qu’enflaient nos bidons- nous apprenions à nous dévoiler, à nous connaitre, à nous apprécier (ou pas d’ailleurs). Une cohésion de groupe naît.

Comme si j’étais investi dans la vie de ces pures inconnues, je ressens le besoin de prendre de leurs nouvelles TOUS LES JOURS.

Est ce les hormones qui renforcèrent ma faculté d’empathie ou bien est ce autre chose, qu’importe, toujours est-il que des vrais liens se créèrent. Des liens d’amitié.

Bon, pour être sure que l’on parle de la même chose, je me propose de nous arrêter sur  » qu’est ce qu’un ami ? »

Et pour avoir un début de réponse, je me permets de reprendre un  passage d’un article (sérieux !) du site madmoizelle.com (que j’adule !).

« Un ami, c’est d’abord un allié, c ‘est à dire quelqu’un qui se réjouit vraiment de ton bonheur et de ta réussite. C’est aussi quelqu’un qui va faire ce qu’il peut, quand il le peut pour aider ta réussite ou ton bonheur. Pas tout le temps, pas à n’importe quelle condition, mais en fonction de ses contraintes et du rythme qu’a sa vie à lui. Un ami, c’est simplement quelqu’un qui a envie de t’aider à être heureux, parce que te voir épanouie fait partie de son propre équilibre. »

http://www.madmoizelle.com/une-vraie-amie-cest-quoi_2005-10-28-4865

Cette définition colle parfaitement à la situation !!!!!!

Lors des annonces des premiers signes de l’accouchement (car oui, on n’hésite pas à poster sur des trucs dégueu genre perte bouchon muqueux avec photo à l’appui ), lors des départs à la maternité (car oui,  on poste avant de monter dans la voiture !), lors de l’annonce de la naissance (car oui, après le sms à la famille proche, on poste avec fierté la photo de notre magnifique chérubin) …, bref, dès qu’un événement heureux survient, on se réjouit VRAIMENT du bonheur des copinautes.

Et quand après, le groupe fait le choix de quitter aufeminin et de migrer sur facebook, les interactions et les liens évoluent encore. Désormais, on se voit !!!! On poste des photos. Les commentaires et interventions  sont plus aisés, plus rapide. On a l’impression de dialoguer avec ces personnes, certes inconnues physiquement mais si proche de nous, de nos ressentis, de notre quotidien.

Après, on se surprend à être proche des nouveaux-né ! Ces petits loulous qui ont le même age que notre merveille, qui évoluent au même rythme et connaissent les mêmes difficultés. Là encore, le besoin et l’envie de s’entraider nous anime. D’exposer ses ennuis et ses bonheurs également. Ce n’est pas de l’amitié ça ??

Et puis, il me faut vous parler de mes alter égo.

Car fatalement, dans un groupe de 20, on s’attache encore plus à 1 ou 2 personnes.

On devient plus intime encore avec celles qui nous ressemblent le plus. Celles avec qui on partage les mêmes valeurs et les mêmes délires. Celles avec qui on se sent « en phase ». Et là, le sentiment d’amitié est encore décuplé. Car c’est ça aussi la magie d’internet : on se confie sans entrave,  on se livre comme jamais, avec sincérité, sans filtre car on sait que ça n’aura pas de conséquence immédiate « dans notre vraie vie de tout les jours ».  On se mets à nu et les autres nous aime telle que l’on est VRAIMENT.

Ce sentiment d’amitié apparaît puisant, étourdissants voir même un peu effrayant tellement il est authentique.

Ces copines inconnues « en vraies » font partie désormais de ma « vraie vie ». Elles participent à leur manière aux grandes étapes et événement majeurs de ma vie. Elles sont toujours là pour me conseiller, m’écouter, me rassurer, m’aiguiller mais aussi me dire mes 4 vérités et me remettre en place.

Bref, vous l’aurez compris : J AI DES AMIS VIRTUELLE QUE J AIME ET J ASSUME.

claire, heureuse de partager un bout de sa vie avec ses copinautes

43de556acc6a371e3d7fdec3047a05dc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s